Notre histoire

Temples de Hagondange (à gauche) et de Maizières-lès-Metz (à droite)

La présence de protestants est avérée à Hagondange avant l’arrivée de l’industriel August Thyssen créateur de l’usine sidérurgique. Le recensement de 1895 indique 10 protestants pour une population de 382 habitants. La fondation des usines sidérurgiques, qui ont marqué le Nord de la Moselle, a amplifié et structuré la présence protestante dans notre secteur. L’exigence de main d’œuvre pendant la première annexion allemande de 1870 à 1918 attireront des habitants de la région de Bitche, des alsaciens et des allemands de la Sarre qui étaient pour la plupart protestants. C’est ainsi que des communautés protestantes virent le jour.

Les Églises protestantes firent un accord avec le gouvernement de l’époque, une répartition de territoires, elles s’accordèrent pour faire de la région charbonnière une aire luthérienne et la région du fer, une zone réformée.

Hagondange et ses localités voisines furent dressées en une paroisse autonome en avril 1913, sur décision du Consistoire réformé de Metz. Un ancien hangar à locomotives fût mis à la disposition de la paroisse par la direction de l’Usine Thyssen pour en faire un temple. Ce hangar fût transformé et inauguré le 16 novembre 1913. La dernière restauration date de 2014.

L’enseignement n’était pas laïc mais confessionnel. De ce fait il y eu deux écoles protestantes, une à Maizières-lès-Metz qui ferma après la seconde guerre mondiale, l’autre à Hagondange qui ferma dans les années 80.

Dès 1955 on trouve dans les registres des séances du Conseil Presbytéral des discussions autour de la création d’un lieu de culte à Maizières-lès-Metz. Il s’agit de remplacer la baraque en bois qui servait de lieu de culte. Un terrain est acheté le 10 janvier 1962. Ce terrain est en plein centre-ville de cette commune en pleine reconstruction après avoir été quasiment détruite lors de la Seconde Guerre mondiale. Le permis de construire est délivré en 1965. Le bâtiment est inauguré le 12 mai 1968.

En 1978 la paroisse rachète à l’usine le terrain où se trouve le temple de Hagondange. Sur ce même terrain un foyer a été édifié en 1950, un bâtiment en bois qui brûle entièrement en 1979. En 1982, un foyer en dur est construit. Ce foyer paroissial est partagé avec la Communauté Évangélique Italienne jusqu’à ce jour.

Grâce au legs d’une paroissienne en 2006, ce foyer a été agrandi. Suite à un incendie à l’été 2014, le bâtiment a été inauguré en 2015 après des travaux de rénovation et d’embellissement.

En 2013 fut fêté le centenaire du temple de Hagondange avec l’édition d’une brochure sur l’histoire du temple et de la paroisse, grâce au concours de Sylvie Reich et du groupe d’Histoire locale de Hagondange.

Depuis 2015 le conseil presbytéral met progressivement en œuvre un nouveau projet paroissial et s’est emparé d’une réflexion quant à l’utilisation des différents lieux communautaires, en particulier le temple de Maizières-lès-Metz. Des projets sont en cours en partenariat avec la municipalité de cette commune.