Déclaration de la Fédération protestante de France Israël-Palestine : le silence n’est pas une option

Déclaration de la Fédération protestante de France Israël-Palestine : le silence n’est pas une option
Le 7 mai 2024 Face aux drames humains et humanitaires que connaît le Proche-Orient, le silence n’est pas une option. Malgré la lecture principalement binaire qui est faite de ce conflit, la Fédération protestante de France affirme son égale solidarité avec toutes les personnes victimes de ce conflit : les victimes du massacre du 7 octobre 2023 et leurs familles, les otages toujours détenus et leur familles, les juifs vivant en France terrifiés par le déferlement d’une vague d’actes antisémites indignes de la République, les victimes civiles gazaouis et leurs familles, les habitants de la bande de Gaza qui ont vu leur domicile anéanti, ont été contraints au déplacement, et, affamés et privés d’accès aux soins élémentaires, sont livrés à une situation humanitaire inacceptable. La solidarité du protestantisme français vient également soutenir les chrétiennes et chrétiens vivant en Palestine et en Israël. Les accompagnant dans notre prière, nous les soutenons dans leur engagement à être des artisans de paix et de justice. Le massacre du 7 octobre 2023 a heurté les consciences et provoqué dans le judaïsme un traumatisme sans précédent depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La lutte engagée par le gouvernement de l’État d’Israël contre le terrorisme est certes légitime, mais elle ne saurait justifier des dizaines de milliers de victimes civiles, dont notamment plus de 12 000 enfants, ni cette crise humanitaire majeure qui nous préoccupe au plus haut point. La Fédération protestante de France ne peut cautionner les excès des mesures de rétorsion du gouvernement d’Israël. Elle tient à affirmer son attachement fondamental à la valeur de toute vie humaine, et attester que la violence demeurera toujours une impasse. Inexorablement, cette dernière crée des blessures mémorielles et sème les germes des haines et des conflits du lendemain. Seule la priorité donnée à la sauvegarde de toute vie humaine, quelle qu’elle soit, peut favoriser l’émergence d’un monde plus pacifié et d’une paix durable. Alors que les souffrances durent à présent depuis 7 mois, la Fédération protestante de France : · Réitère l’appel à la libération immédiate et inconditionnelle des otages encore détenus par le Hamas ; · Adresse un appel à l’État d’Israël de prendre immédiatement et sans condition préalable toutes les mesures nécessaires pour éviter une catastrophe humanitaire en permettant sans délais l’acheminement dans la bande de Gaza de l’aide humanitaire indispensable ; · Renouvelle l’appel aux responsables politiques de peser par tous les moyens à leur disposition pour obtenir un cessez-le-feu et ouvrir par le dialogue une nouvelle voie politique vers une paix durable ; Il n’y a pas de paix sans justice, ni sans dialogue respectueux ( lire la suite de la lettre en cliquant ici)
share

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com